Les rebelles du foot

Les rebelles du foot qui ont su dire non

À l’heure où le foot business semble gangréner notre rapport au sport, l’indomptable Éric Cantona réveille les consciences, à travers le parcours de joueurs qui se sont opposés à un pouvoir ou qui ont participé à une lutte et sont ainsi devenus des figures de proue de la résistance ou de la rébellion, au-delà de leurs performances sportives.

 L’histoire de Didier Drogba

En 2004, en pleine guerre civile ivoirienne, ignore les mises en garde de son club et de ses agents pour lancer un appel à l’unité et demander aux deux parties de déposer les armes.

L’histoire du chilien Carlos Caszely

En 1973, un des rares footballeurs d’envergure à s’opposer et à défier ouvertement la dictature de Pinochet.

L’histoire de Rachid Mekhloufi

un joueur de l’équipe de France qui, pendant la guerre d’Algérie, a choisi la clandestinité et rallié son pays pour défendre, à partir de 1958, les couleurs de l’équipe du FLN.

L’histoire de Predrag Pasic

C’est un international yougoslave qui, défiant les bombardements et les haines, a choisi de fonder une école de football multi-ethnique dans le Sarajevo assiégé des années 1990.

L’histoire du brésilien Sócrates

Sócrates  qui, en pleine dictature militaire au début des années 1980, transforme chaque match en meeting politique pour la démocratie.

Les Coupes Du Monde De 1930 a 1966